Le mot du Maire

brigitte Le mois d’avril est maintenant le mois où les communes et les communautés de communes vote leur budget.

Pour Saint-Barthélémy de Bellegarde les comptes administratifs 2017 (du Maire) et de gestion (du Percepteur) qui doivent être identiques ont été approuvés. Le résultat de fonctionnement est de + 47 630.77 € et le solde d’exécution en investissement est de + 4 433.74 € en tenant compte des subventions à venir.

Après le détail de l’année écoulée, nous avons procédé aux votes des logo2différents budgets 2018.

Pour le budget communal, il s’équilibre à 603 242.01 € en fonctionnement et à 139 500.36 € en investissement.

Concernant la fiscalité locale, les taux communaux restent identiques à l’année 2017 :

  • 12.61 Taxe d’habitation
  • 8.09 Taxe Foncière (bâti)
  • 37.77 Taxe Foncière (non bâti)

Si vous subissez néanmoins une hausse elle est due à l’augmentation des bases imposée par l’Etat.

Les dotations sont en hausses cette année pour notre Commune mais n’arrivent cependant pas à la hauteur de la baisse cumulée depuis plusieurs années.

En Effet Saint Barthélémy de Bellegarde fait partie des 10 800 communes qui ont une dotation en augmentation (+ 1.9 %), 22 000 communes voient leur dotation baisser (- 5.8 % en moyenne) et 1 000 bénéficient d’une dotation stable. Cette fois on ne raconte pas de “carabistouilles à nos concitoyens” ! Mais les journalistes dont restés bien silencieux.

La commune s’en tire bien par une gestion rigoureuse et elle sera bien utiles si enfin nous voyons la réalisation de notre assainissement puisque subsiste toujours un doute sur le financement de 360 000 € de l’Agence de l’Eau (l’Etat). Je vous rappelle que la somme globale des travaux est estimée à            1 180 000 €.

En ce qui concerne la participation citoyenne, la liste des habitants délégués a été établie, il ne reste plus qu’à signer la convention avec Madame la Préfète et le Commandant du Groupement Départemental de la Gendarmerie.

Pour l’adressage nous avançons avec la commission d’élus mise en place et la Poste notre partenaire. De la qualité de l’adressage sur une commune, dépend l’efficacité des secours, celle de la distribution du courrier et des colis, celle des fournisseurs d’accès à Internet mais aussi les services à domicile, etc. Or la numérotation et dénomination des voies sont des compétences municipales, qui permettent également d’améliorer la qualité de l’aménagement du territoire.

En effet sans numéro, le raccordement à la fibre est impossible. A chaque adresse numérotée est associé un code Hexacle (créé par la Poste) qui constitue sa carte d’identité alphanumérique sans adresse précise (numéro,nom de la voie et ville) la Poste n’est pas e mesure de créer de code. Or, l’autorité de régulation des télécommunications électroniques des postes (ACEP) a rendu son utilisation systématique pour le raccordement à la fibre. Ce code sera alors fourni aux opérateurs.

Depuis plusieurs années vous savez que votre commune lutte pour effacer les nuisances olfactives et traiter les rejets de lixiviats (jus des ordures ménagères) du Centre d’Enfouissement des Ordures Ménagères de Seneuil à Saint-Laurent des Hommes. Nous ne constatons que rarement des odeurs qui autrefois étaient insupportables et depuis l’été dernier les lixiviats sont traités sur site après l’installation d’une unité de traitement par osmose inverse performante. Ce rappel pour vous dire que depuis que le SMCTOM (Syndicat Mixte de Collecte et Transport d’Ordures Ménagères) est passé sous l’égide du SMD3 (Syndicat Départemental des Déchets de la Dordogne) notre commune touche une taxe de déchets calculée sur le tonnage d’ordure enfouies. Cette taxe est pour Saint-Barthélémy de 10 % de la somme globale soit 11 250 €, les 90 % revenant à Saint-Laurent des Hommes.

En ce qui concerne notre école les effectifs sont au beau fixe mais le ramassage scolaire actuel ne donne pas satisfaction, aussi je me suis appliquée à reprendre la Régie Communale la compétence Transport scolaire avec l’aide de la Communauté de Communes qui nous la restituée. Cette opération a duré de long mois mais c’est fait. La DREAL (Direction Régionale de l’Environnement et du Logement) a établi une nouvelle licence de transport et la Région qui organise maintenant le Transport Scolaire nous confie à nouveau le ramassage scolaire. Le ramassage scolaire sera donc à nouveau effectué par notre chauffeur communal Françoise Séllé avec notre minibus.

Je demande donc à toutes les familles concernées par ce ramassage de se signaler auprès de la Mairie pour le renoouvellement des cartes à partir du 18 juin prochain ou pour l’inscription de nouveaux élèves.

L’école rurale fait partie intégrante du maintien de la qualité et de la proximité des services publics sur notre territoire… et vous pouvez compter sur la Municipalité pour veiller à ce que tout se passe au mieux pour la scolarisation de nos enfants… le transport scolaire est essentiel à ce bon fonctionnement.

Après l’école, la Commune ! Vous connaissez mon attachement à cet échelon. La commune est une entité humaine, démocratique, territoriale, elle est un pôle de vie que la Municipalité, nos associations, nos commerçants, nos artisans, nos agriculteurs et ses habitants font vivre. Elle est le seul échelon capable de créer de la proximité avec les citoyens.

Je la défends dès que j’en ai l’occasion, en tant que vice-présidente des Maires ruraux de Dordogne (communes de – 3 500 habitants) et pour la mettre en avant le Conseil Municipal a voulu que soit organisée une “Journée Citoyenne” pour que nous puissions réunir les habitants de notre village prêts à donner un peu de leur temps. Cette journée ou plutôt cette matinée aura lieu le samedi 23 juin 2018 à partir de 8 h 30 sur la place de la Mairie, chacun apportera ses outils personnels pour jardiner et enfin vers 13 h nous partagerons des salades et des grillades. Vous voudrez bien vous inscrire en Mairie au 05-53-80-36-06 pour la logistique.

En espérant que le soleil soit de la partie… A très bientôt.

 Madame le Maire,

 Brigitte CABIROL.